Osez le CBD

La CBD remplacera-t-elle les antibiotiques ?

yellow round ornament on persons hand

Depuis qu’Alexander Fleming a découvert le premier antibiotique, la pénicilline, en 1928, celle-ci est devenue un médicament de base dans la lutte contre les infections bactériennes pendant des années. Toutefois, cela pourrait bientôt changer. Selon des chercheurs de l’Université du Queensland en Australie, le composé CBD présent dans le chanvre a de bonnes chances d’être efficace contre les souches de bactéries les plus résistantes aux antibiotiques.

Comme l’alerte l’Organisation mondiale de la santé, la résistance aux antibiotiques devient une menace croissante pour la santé publique. Les bactéries et les champignons évoluent constamment et se défendent contre les antibiotiques en modifiant, par exemple, la structure de leurs parois cellulaires. Le problème est également exacerbé par l’utilisation excessive d’antibiotiques pour traiter les infections bactériennes, ce qui ne fait qu’accélérer le développement de souches résistantes. Par conséquent, la recherche d’alternatives est devenue presque une nécessité. Le CBD fait partie de ces composés qui peuvent faire une grande différence à cet égard en raison de ses propriétés bien connues. Les huiles à base de chanvre sont utiles dans le traitement du cancer ou de la dépression, entre autres.

Le CBD, une percée dans le traitement des infections
Le Dr Mark Blaskovich, auteur principal de l’étude, a conclu que le CBD (cannabidiol) a montré son efficacité contre les bactéries à Gram positif telles que le Staphylococcus aureus (fréquent dans les infections de la peau) et le Streptococcus pneumoniae (qui cause la pneumonie bactérienne), qui restent résistantes à de nombreux antibiotiques traditionnels.

Le cannabidiol ne se limite pas à ses propriétés antibactériennes – selon les recherches, le risque d’induire une résistance est faible. De plus, le CBD empêche la formation de biofilms de SARM, qui sont difficiles à traiter, en raison de la sécrétion de protéines par la bactérie. Ceux-ci sont dangereux dans la mesure où ils peuvent contribuer à la persistance à long terme de l’inflammation et des plaies difficiles à cicatriser.

A lire également  Différences entre Sativa et Indica

Parallèlement, les recherches effectuées montrent que les bactéries testées ne sont pas devenues résistantes au CBD, même après une période d’exposition de 20 jours. Qu’est-ce que cela signifie en pratique ? Il est plus difficile, par rapport aux antibiotiques, pour les bactéries de produire une résistance au cannabidiol, ce qui constitue presque un tournant dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

Un cannabidiol prometteur
Si les recherches menées par l’université du Queensland, en Australie, restent novatrices à bien des égards, elles n’ont pas permis jusqu’à présent d’aboutir à une conclusion claire sur le mécanisme d’action du cannabidiol. On suppose que le CBD doit son efficacité à la façon dont il interfère avec le biofilm des cellules bactériennes. En revanche, d’autres études menées sur des souris ont donné des résultats positifs, mais aussi la probabilité que l’ingrédient naturel du cannabis ne supprime pas l’infection, mais réduise seulement le nombre de cellules bactériennes.

En conséquence, l’équipe du Dr Mark Blaskovich déclare que des tests supplémentaires sur le cannabidiol sont nécessaires. Les études menées jusqu’à présent ont été réalisées in vitro, c’est-à-dire en dehors du corps humain, et de la CBD synthétique a été utilisée à cette fin. Par conséquent, il existe un risque que les résultats des essais cliniques ultérieurs présentent certaines divergences. Cela ne change rien au fait que les scientifiques voient toujours un grand potentiel dans le cannabidiol comme futur antibiotique.

Cannabidiol – l’antibiotique de demain ?
Le CBD est considéré comme un composé sûr pour l’organisme, sans effets nocifs, même lorsqu’il est utilisé à fortes doses. Les scientifiques australiens veulent continuer à tester le cannabidiol dans l’espoir d’identifier son mécanisme d’action et les souches de bactéries qu’il peut contrer.

A lire également  Comment le CBD aide-t-il à lutter contre l'anxiété ?

S’il est encore trop tôt pour abandonner la pénicilline au profit du CBD, il est certain que cet ingrédient naturel du cannabis est devenu une étape importante dans la recherche d’un remède contre les infections et les bactéries et champignons résistants. Déjà, l’huile de CBD se révèle efficace pour soulager la douleur ou les troubles neurologiques, et cette utilisation pourrait bientôt s’étendre à des propriétés proches des antibiotiques.